Il est 10 heures du matin, ce dimanche 30 septembre 2018. Le ciel est d’un bleu profond, inaltérable, constant, si semblable à celui de l’Inde… ou de la Méditerranée !

Dans cet été Indien, la roue à aubes de la péniche Louisianne Belle tourne dans les eaux de la Seine, emportant à son bord 250 personnes, reflets de huit visages de la spiritualité indienne, et leurs invités.
Au cours de la journée, sur la piste de danse du pont principal transformée en scène, se sont succédés mantras, méditations, chants, conte et danses que chacun des huit fondateurs de la Fédération Védique de France a offert à titre de contribution à la fête et d’illustration de leurs pratiques. Un des thèmes revenant en filigrane et commun à chacun était la paix, paix intérieure invoquée, ressentie, réalisée au gré des interventions. Clôturée par une très jeune et déjà professionnelle danseuse de Bharata Natyam et par le concert de Naren et Sarada, cette journée fut aussi un bel intervalle de bonheur et d’harmonie partagés.
Lors de la pause-déjeuner – indien et raffiné – les passagers accoudés au bastingage, purent saluer quelques siècles de l’histoire de Paris à travers les icônes de son art industriel, religieux et muséographique, sans oublier la statue de la Liberté édifiée pour regarder dans les yeux sa sœur jumelle de New York.
Bonheur, paix et liberté partagés pour cette croisière que beaucoup de participants ont souhaité voir se renouveler un an prochain ou un autre.

X